Birth of the Cool (concert en ligne) de l’Orchestre national de jazz de Montréal @ la Place des Arts jeudi le 24 sept

Pour ce retour en scène à la 5e Salle de la Place des Arts, l’Orchestre national de jazz de Montréal reviens en force avec Birth of the Cool de Miles Davis, jeudi le 24 septembre. Le concert en salle est complet, on vous invite donc a participer au concert en ligne ici.


En 1947, Gil Evans et Gerry Mulligan habitent un appartement de Manhattan où se rencontrent de nombreux musiciens, notamment Miles Davis, alors membre du groupe de Charlie Parker. Ils y jouent librement, discutent et mettent certains concepts à l’épreuve. Evans, Mulligan et Davis imaginent de réduire le grand orchestre de moitié pour obtenir en nonet un son plus contenu, équilibre entre l’ordre puissant du big band et l’aventure débridée du bepop.



Un palette évocatrice et un nonette qui se démarque


Ils se donnent une palette évocatrice de la voix humaine en associant deux par deux des instruments au timbre compatible, trompette et saxophone alto pour le haut du spectre, trombone et cor au milieu, saxophone baryton et tuba pour le bas. L’absence étonnante de l’icône jazz qu’est le saxophone ténor permet aussi au nonette de se démarquer. La section rythmique, basse, piano et batterie,  complète l’ensemble.

Birth of the Cool marque l’histoire du jazz


Miles Davis ouvre le concert de Count Basie au Royal Roost sur Broadway en septembre 1948, interprétant plusieurs des pièces qu’il enregistre lors de trois séances devenues célèbres tenues en janvier et en avril 1949, puis en mars 1950. Des 12 titres captés, 11 paraissent sur le microsillon Birth of the Cool que Capitol publie en 1957 et qui marque l’histoire du jazz. Arrimant l’expression artistique à une lecture fine de son époque, Miles Davis confirme ensuite sa quête constante d’innovation et sa vaste contribution à la musique contemporaine.


Birth of the Cool de Miles et Portraits d’ici d’Alexandre Côté


Fidèle à sa double mission, l’Orchestre national de jazz de Montréal offre dans le même concert le chef-d’œuvre collaboratif à l’origine du cool jazz, Birth of the Cool, et les Portraits d’ici d’Alexandre Côté, une série de compositions inspirées de séjours québécois, régionaux ou urbains. Conçue comme un carnet de voyage musical, la suite évoque les souvenirs que laissent les paysages et les rencontres, minutieux travail impressionniste d’un habile paysagiste sonore.



Dans les deux cas, l’ONJM module ses effectifs pour servir au mieux les œuvres qu’il présente.

Saxophones : Samuel Blais, Jean-Pierre Zanella, Alexandre Côté, André Leroux
Trompettes : Bill Mahar, David Carbonneau
Trombone : Dave Grott
Cor français : Corine Chartrand Lefebvre
Tuba : Jean-Sébastien Vachon
Piano : Marianne Trudel
Contrebasse : Rémi-Jean LeBlanc
Batterie : Kevin Warren


Jeudi 24 septembre 20h
Cinquième Salle de la Place des Arts
Billetterie (complet en salle – en ligne seulement ici)

L’événement Facebook enligne ici
facebook.com/OrchestreNationalDeJazzDeMontreal
onjm.ca
placedesarts.com


Pour voir tout nos articles sur l’Orchestre national de jazz de Montréal, c’est ici

 

Laisser un commentaire

X