Switch Trio – In Town

C’est avec Open Time, en compagnie du batteur Leon Parker et du contrebassiste Od Baraket que j’ai découvert le jeune pianiste français Fred Nardin, instigateur du Switch Trio. Compositeur et interprète aux mille idées, il échafaude en 2010 l’Amazing Keystone Big Band, puissante machine de 18 musiciens qui au fil des ans a revisité Le Carnaval Jazz des Animaux – un joli clin d’œil à Saint-Saëns, Pierre et Loup (Prokofiev), sans oublier le roboratif Mister Django et Lady Swing. Par contre son Switch Trio était complètement « passé sous le radar ».

Blue Tempo donne le ton d‘In Town, 2e mouture du Switch Trio


Pour cette deuxième mouture qui réunit le guitariste Maxime Fougères et le contrebassiste Samuel Hubert, nous baignons dans le swing et le bop, avec en arrière-plan, le trio du pianiste Nat King Cole. Loin d’être passéiste, tout en connaissant parfaitement les codes de ses ainés, Fred Nardin s’invite chez vous et personne ne le regrettera! Quand ont entends la contrebasse chantante et percussive dans la tonalité Charles Mingus qui répond à l’ami Fred, dynamo de service, nous savons immédiatement que la première composition Blue Tempo donne le ton. Avec, juste ce qu’il faut de modernité, ce bleu du tempo est l’œuvre d’un peintre aux couleurs chatoyantes qui évoque aussi bien Ahmad Jamal, Errol Garner que Fauré.



Out of the Past, Second Thought et Take The A Train


Nous continuons avec Out of The Past qui fait écho à ce que fit le pianiste Jacques Loussier et son Bach. C’est tellement beau et joyeux que Fred Nardin et ses complices nous font oublier un instant, que les boites de jazz sont muettes pour l’instant. Nous retrouvons en Second Thought, l’âme du Modern Jazz Quartet et la période Oscar Peterson (MPS 1970). Tel un artisan de haute couture, ce pianiste délicat et subtil dialogue plus encore avec son guitariste qui apporte tendresse, avec un je ne sais quoi de lumineux. Et nous conclurons cette chronique heureuse avec un clin d’œil à l’immense Duke Ellington, dans un subtil Take The A Train.

Switch Trio – Fred Nardin : piano / Maxime Fougères : guitare / Samuel Hubert : contrebasse

Blue Tempo / Out Of The Past / Don’t Forget The Blues / Mister K B / Song For My Mother / Ding / Moore’s Alphabet / Second Thought / Take The A Train

https://idol.lnk.to/InTown


Christophe Rodriguez

Sous la fine plume de notre plus fidèle chroniqueur, découvrez les meilleurs albums et livres jazz du Québec et de la planète. Christophe écrit également une chronique jazz a Ted Audio, une chronique classique a ludwig.com et est l’auteur du livre Les grands noms du jazz. Pour lire les autres chroniques de Christophe, c’est ici

 

Laisser un commentaire

X