Les multiples visages de Jean Derome et l’Orchestre national de jazz de Montréal le 25 nov en webdiffusion

Pour son quatrième concert en résidence à la Place des Arts, L’Orchestre national de jazz de Montréal (ONJM) accueille le multi-instrumentiste, chanteur demiurge et compositeur Jean Derome en webdiffusion mercredi le 25 novembre qui nous présentera, entre autres, sa pièce La Force et la Beauté ainsi que des œuvres de Duke Ellington et Billy Strayhorn.

La Force et la Beauté, Duke Ellington et Billy Strayhorn


Celui-ci dirigera l’interprétation de La Force et la Beauté, une œuvre donnée en première mondiale que l’Orchestre national de jazz de Montréal lui a commandée, ainsi que celle de pièces tirées du répertoire de Duke Ellington et Billy Strayhorn. Pour quelques unes de ces dernières, il choisira même le rôle du chanteur, non pas comme un crooner soignant son propre personnage, mais plutôt en tant que démiurge, artisan conscient du caractère sacré du monde sonore qu’il génère. Sa nouvelle pièce annonce une réplique astucieuse au paradoxe du jazz composé. Comment un maître de l’improvisation pourrait-il restreindre les solistes de haut vol dont il dispose ?




Jean Derome et les nombreuses formes d’improvisation


Fort d’une carrière d’un demi-siècle et connu pour sa vaste expérience de nombreuses formes d’improvisation, Derome se réinvente constamment. Multi-instrumentiste, il passe allègrement de divers saxophones aux flûtes variées, la fluidité des idées prenant le pas sur la maîtrise d’un seul médium. Du côté orchestral, l’aspect ludique prime souvent sur la solennité liée au concert traditionnel, d’où un large ratissage formel qui va de la Fanfare Pourpour au Quatuor de synthétiseurs analogiques désuets (QSAD).

Ambiances Magnétiques, multiples reconnaissances et Derome ou les turbulences musicale


Souvent finaliste dans la catégorie Disque de l’année, il a remporté deux fois ce prix Opus, avec Résistances (2017-2018), et avec Musiques de chambres (2014-2015). Un troisième Opus a récompensé en 2017 son Année Jean Derome 2015-2016 (AJD) en tant qu’Événement de l’année. Cette AJD célébrait 45 ans de pratique artistique, laquelle comprend la cofondation de l’étiquette Ambiances Magnétiques, des centaines de présences sur disque, et d’innombrables concerts au pays et à l’étranger, un incessant flux créatif qu’a souligné le Freddie Stone Award en 1992 et que décrit plus récemment le documentaire Derome ou les turbulences musicales, de Richard Jutras.




Jean Derome : direction, saxophones, instruments variés et voix
Saxophones, flutes et clarinettes : Jean-Pierre Zanella, Samuel Blais, André Leroux, Frank Lozano, Alexandre Côté
Trompettes : Jocelyn Couture, Aron Doyle, David Carbonneau, Bill Mahar
Trombones : David Grott, Jean-Nicolas Trottier, David Russell Martin, Robert Ellis
Piano : Marianne Trudel
Guitare : Ananda X. Suddath
Contrebasse : Morgan Moore / Batterie : Kevin Warren


Les multiples visages de Jean Derome
Mercredi le 25 novembre 20h
Cinquième Salle de la Place des Arts, pour en savoir plus, c’est ici

L’événement Facebook c’est ici
facebook.com/OrchestreNationalDeJazzDeMontreal
onjm.ca
placedesarts.com


Pour voir tout nos articles sur l’Orchestre national de jazz de Montréal, c’est ici

 

Laisser un commentaire

X