Quand le jazz rencontre la culture yoruba : Thomas Morelli lance Oshosi dimanche le 3 novembre à l’Espace Culturel la Cenne.

Il y a quatre ans, le tromboniste et compositeur montréalais Thomas Morelli  s’est lancé dans un projet un peu fou : créer un album fusionnant le jazz orchestral et la musique traditionnelle afro-cubaine yoruba, en convoquant plus de vingt musiciens! La culture yoruba est issue de croyances et pratiques originaires d’Afrique de l’ouest, et que l’on retrouve aujourd’hui dans diverses parties d’Amérique latine, dont Cuba. Ces croyances sont fondées sur le culte des orishas ou orixas, divinités symbolisant les forces de la nature. L’une d’entre elles, associée à la chasse et aux forêts, se nomme justement…Oshosi !

Avec huit instruments à vent, une contrebasse et un ensemble traditionnel composé de trois percussionnistes, trois chanteurs solistes et un chœur, ce projet de composition à la fois audacieux et original a finalement vu le jour, grâce à une bonne dose de temps, d’énergie, de talent et un petit coup de pouce sociofinancé. Le lancement de ce Oshosi, ce premier album de Thomas Morelli aura lieu à l’Espace Culturel la Cenne de la rue St-Laurent à Montréal. Vous y entendrez des orchestrations bien conduites (Thomas est membre du JazzLab Orchestra) et des polyphonies apaisantes dans un bain latin rappelant beaucoup la musique brésilienne. Un projet qui vaut le détour!

Pour écouter Oshosi : Bandcamp

Thomas Morelli : trombone, iyá, percussions, effets, chœur et voix soliste, compositions et direction

Amado Dedeu Garcia : voix soliste
Eduardo Aguero Despaigne : voix soliste
Jesús Moré Bengochea : voix soliste
Jules Payette : saxophones alto et soprano
Benjamin Deschamps : saxophones ténor, alto et soprano ; flûte et piccolo
Annie Dominique : saxophone ténor et clarinette basse
Jean-François Ouellet : saxophone baryton, flûte et clarinette
Lex French : trompette et bugle
Rémi Cormier : trompette et bugle
Olivier Lizotte : trombone basse
Benjamin Joncas : tuba
Sébastien Pellerin : contrebasse
Louka Antaki : itótele et choeur
Mathieu Brami : okónkolo
Camille Faubert : chœur
Claudelle Bilodeau : chœur
Gabriella Taillefer-Pérez : chœur
Lisandre Bourdage : chœur
Fanny Réhaume : chœur
Malia Dacougnia : chœur
Livio Verona : chœur

Événement Facebook

Dimanche le 3 novembre 15h

Espace Culturel la Cenne
7755 boulevard Saint-Laurent, # 300
Montréal, Qc

NDLR : Pour lire le texte sur l’album Oshosi de notre chroniqueur Christophe Rodriguez, c’est ici


Benjamin Goron : benjamingoron@gmail.comFacebook / twitter

Depuis janvier 2018, il nous propose chaque semaine aussi bien un lancement d’album dans un café artistique obscur que le passage d’une grande vedette à guichets fermés. Benjamin est musicologue, critique musical, pianiste et trompettiste de formation ainsi que conseiller musical et rédacteur à l’OSM.

 

Laisser un commentaire

X