Ariane Racicot – Envolée

Ariane Racicot - Envolée

Élève de l’incontournable pianiste Lorraine Desmarais, la jeune interprète Ariane Racicot saute de façon brillante dans l’arène jazz
avec ce premier opus intitulé Envolée. Comme il est notre devoir d’encourager le jazz qui bat et plus encore, celui qui consolidera
les prochaines années, allons-y gaiement.

Puisant bien entendu dans le style de sa professeure ainsi que la période Chick Corea des années 60 (Now He sings, Now He Sobs) et la modernité, Envolée est un disque consistant, dynamique évitant le travail scolaire. La musique est tout ce qui nous rend le plus heureux, la patte de l’interprète est alerte ainsi que brillante.




La vivacité peu commune d’Ariane Racicot : Vertige, Bicycle Ride et Coffee and Cigarettes




D’une élaboration à l’autre, elle invente des atmosphères, change le tempo ou tombe parfois dans un esprit rêveur. Pour les plages offertes qui sont toutes des créations, la jeune pianiste s’inscrit dans un courant moderniste. Envisageant toutes les ressources disponibles, Anne Racicot fait preuve d’une vivacité peu commune sur Envolée, autant par ses conceptions rythmiques (Vertige / Bicycle Ride / Coffee and Cigarettes) que pour l’intensité qu’elle dégage avec son trio.




Envolée – avec ses complices Antoine Rochefort, Guillaume Picard et Martin Plante


Avec ses complices, le bassiste Antoine Rochefort et les batteurs Guillaume Picard/Martin Plante, elle tisse des climats denses, quelquefois complexes, ce qui ne veut pas dire inécoutable, loin de là. Nous sentons immédiatement l’amour du métier bien fait, la précision dans le travail ainsi que la subtilité de l’art du trio. Elle n’essaie pas de nous éblouir, juste jouer est un acte en soi, ce qu’elle réussit à merveille.


En première partie de Wynton Marsalis et le Jazz at Lincoln Center Orchestra @ FIJM


En cette veille du FIJM ou la pianiste Lorraine Desmarais célébrera ses 40 ans de carrière le 8 juillet, je suis certain que son œil malicieux pétillera de fierté quand elle entendra sa brillante élève qui, très bonne nouvelle, fera la première partie de Wynton Marsalis et le Jazz at Lincoln Center Orchestra, également @ FIJM le 30 juin avec Carl Mayotte et Guillaume Picard.

L’avenir du jazz se porte bien, et comme le disait bien le regretté dessinateur Jean-Marc Reiser : «  Vive les femmes » !


Quelques jours après la publication de cet article la jeune pianiste deviens la nouvelle Révélation jazz de Radio-Canada et remporte le Grand Prix de la Relève Festi Jazz – LOJIQ 2022 du Festi Jazz de Rimouski.


Vertige / Coffee and Cigarettes / Bicycle Ride / Crépuscule / À ciel ouvert


Ariane Racicot – piano et compositions
Antoine Rochefort – basse électrique
Guillaume Picard – batterie sur les 4 premières pièces
Martin Plante – batterie sur À ciel ouvert


Facebook
YouTube
Instagram
site web
tiktok


Christophe Rodriguez

Sous la fine plume de notre plus fidèle chroniqueur, découvrez les meilleurs albums et livres jazz du Québec et de la planète. Christophe écrit également une chronique jazz a Ted Audio, une chronique classique a ludwig.com et est l’auteur du livre Les grands noms du jazz.


Wynton Marsalis et le Jazz at Lincoln Center Orchestra @ FIJM (30 juin 2022)


 

 

Laisser un commentaire

Lucy Lambert's Violet Drift

Abonnez-vous à l'infolettre sortiesJAZZnights.com

Et recevez chaque jeudi toutes les nouvelles du jazz au Québec incluant notre chronique d'albums, comme Lucy Lambert's Violet Drift

Merci de votre abonnement à notre infolettre !